En petits morceaux

Je vous *jure* que je ne suis pas mort...

Mercredi 6 août 2008 à 09:31 | Note de l'éditeur

...mais ce blogue, oui.

Ma vie trépidante (ahem) ne me laisse plus, pour l’instant, le temps requis par une écriture de qualité. Or, tant qu’à publier des niaiseries, je préfère me retirer de la blogosphère.

N’étant pas amateur de réseaux sociaux (mon profil LinkedIn constituant une exception sans intérêt), ma présence web se restreindra désormais à mon fil Twitter :

http://www.twitter.com/petitsmorceaux/

Les écornifleurs impénitents pourront aussi jeter un oeil à mes photos sur Flickr et mes signets sur Delicious, mais ça se résume pas mal à ça.

Quant à ce blogue, je le laisse en place pour le moment, par vanité, sans doute, mais aussi pour me laisser une éventuelle possibilité de retour. Une pause sans échéance déterminée ne pourra me faire que du bien; on verra ce qui en sortira.

Voilà, c'est dit. À bientôt peut-être.

Commentaires1 commentaire

Je ne suis pas mort

Mercredi 14 mai 2008 à 23:50 | Note de l'éditeur

On a tendance à croire qu'un blogue laissé à l'abandon témoigne de la paresse de son auteur, mais les apparences sont trompeuses : un blogue en friche est souvent le signe d'une vie autrement très remplie. Dans mon cas, les heures sup au bureau, un peu de boulot à la pige et, surtout, les rénos du sous-sol remplissent depuis quelques semaines chaque minute d'activité de mon système nerveux (oui, même la nuit).

Je vous prie donc de tenir bon et d'attendre avant de retirer En petits morceaux de votre lecteur RSS favori.

En attendant, si ce genre de chose vous branche, vous pouvez toujours me suivre sur Twitter, où je publie quelques fois par jour de tout petits morceaux, faute de mieux.

CommentairesVos commentaires

Mon blogue, ce n'est pas un blogue, etc. (2)

Lundi 10 mars 2008 à 21:14 | Et ce n'est pas tout

Simon commente :

Il n'y a rien là, on voit encore le numéro de porte.

Aaah, bin fallait simplement patienter un peu. Maintenant, on ne le voit plus.

Commentaires3 commentaires

Burquette

Vendredi 7 mars 2008 à 20:40 | Aujourd'hui j'ai appris

Eh bin, pendant que j'avais le dos tourné, l'ami Francis en a profité pour publier rien de moins qu'une vraie de vraie bédé, le ratoureux!

Ça s'intitule Burquette et ça raconte l'histoire d'Alberte, une adolescente superficielle que son papa un peu beaucoup gauchiste contraint, en désespoir de cause, à porter une burqa pendant un an. Et puis ça a l'air vraiment chouette. Décidément, les copains sont tous bourrés de talent.

Ça sera en librairie le 18 mars, à ce qu'il paraît. Bin hâte de mettre la main là-dessus.

CommentairesVos commentaires

Petit palmarès science-fictif personnel

Vendredi 29 février 2008 à 23:11 | Cinéma

Je suis ressorti si favorablement surpris de I Am Legend, il y a quelques semaines, que je me suis demandé pourquoi mes attentes étaient si basses. Se fait-il donc si peu de bonne science-fiction au cinéma de nos jours — ou du moins plus rien d'original — que j'en suis arrivé à classer a priori tout ce qui sort en salle dans la catégorie « navet débile », réduisant plus ou moins consciemment la part valable du genre à quelques grands mais vieux films?

L'idée d'un âge d'or révolu me semblant peu convaincante, j'ai décidé de mettre ma mémoire à l'épreuve et de coucher sur papier la liste des films de SF que j'ai suffisamment appréciés pour daigner m'en souvenir. Voici ce que ça a donné. Vous me direz ce que vous en pensez.

Lire la suite...

Commentaires33 commentaires

Troll

Jeudi 28 février 2008 à 13:02 | Et ce n'est pas tout

Ils sont comiques, au Devoir. De toute évidence, on s'est dit là-bas que le mois de février avait été bien plate et qu'on voulait que mars bouge un peu plus.

Dans cette optique, la publication du texte « Angliciser le Québec », signé par Roberto Campeón et Emanuel Dion-Goudreau, a dû s'imposer comme moyen le plus efficace de taper sur le nid de guêpes et de réveiller le personnel assoupi dans la salle de rédaction.

J'ai bien hâte de lire les réactions et de compter les points Godwin.

CommentairesVos commentaires

Du livrel et de la lecture

Jeudi 17 janvier 2008 à 11:20 | Les temps modernes

L'ami Simon a publié sur son blogue une récente discussion que nous avons eue sur l'avenir du livrel.

Les avis que nous exprimons ne sont évidemment pas des avis d'experts, et, qui plus est, j'ai encore une fois laissé parler le méchant luddite réactionnaire en moi. Quoi qu'il en soit, si vous avez une opinion sur la question, Simon appréciera sans nul doute vos commentaires.

CommentairesVos commentaires

Imaginez une semaine

Lundi 14 janvier 2008 à 16:08 | Et ce n'est pas tout

Hélas, même le très bon bouquin dans lequel j'étais plongé ce midi à la cafétéria ne m'a pas empêché d'entendre la conversation suivante, tenue à une table voisine  :

Lui 1 : Eille, c'est quoi dans ton plat la petite affaire en forme de gosse?

Lire la suite...

Commentaires10 commentaires

Regards / Respect

Lundi 7 janvier 2008 à 20:31 | Les temps modernes

Parmi les centaines de courriels reçus pendant mon absence du bureau se trouvait celui-ci, envoyé par une collaboratrice torontoise unilingue anglophone :

Merry Christmas and a Happy New Year!

I would like to take this opportunity to which those of you and your families that celebrate Christmas, a Merry Christmas. For everybody I hope you have great 2008, may all your dreams come true!

Joyeux Noël et une nouvelle année heureuse !

Je voudrais saisir cette occasion à laquelle ceux de toi et de vos familles qui célèbrent Noël, un Joyeux Noël. Pour tout le monde espoir d'I vous prenez grand 2008, pouvez tout vos rêves venez vrai !

Regards / Respect
[unetelle]

Après enquête, je crois que la dame est passée par l'outil de traduction de Dictionary.com. Google Translate et Babelfish donnent des résultats légèrement différents, mais tout aussi pittoresques. Évidemment, les fautes d'orthographe dans la version originale n'ont pas dû aider.

Personnellement, si jamais je décidais de mettre en ligne un outil de traduction automatique, je le baptiserais Good Intentions.

Commentaires2 commentaires

« En petits morceaux » est un projet Takefu qui sent le bambou. Certains droits sont réservés.